Audit de positionnement : définition et processus étape par étape

On ne peut pas passer à côté de l’audit de positionnement en SEO. Ce dernier vous permet de connaître vos positions sur les moteurs de recherche. Suite à cela, vous pouvez définir les bonnes actions à mettre en place afin de progresser sur les pages des résultats de recherche.

Découvrez dans cet article comment auditer votre positionnement étape par étape.

Petit aparté avant de commencer pour vous dire que Zesto vous offre un pré-audit SEO de votre site web ! Si vous souhaitez l’obtenir, cliquez sur le bouton ci-dessous et remplissez un court formulaire.

Qu’est-ce qu’un audit de positionnement ?

Un audit de positionnement, ce n’est ni plus ni moins qu’une analyse de vos positions sur les moteurs de recherche. Ce dernier peut être réalisé manuellement en tapant diverses requêtes sur Google ou à l’aide d’outils SEO professionnels.

Lorsque l’on audit son positionnement, il y a diverses métriques à prendre en compte afin de déterminer avec précision jusqu’où vous pouvez remonter.

Pourquoi auditer votre positionnement ?

Analyser votre positionnement vous permet de savoir où vous vous situez par rapport à la concurrence. Mais aussi, de comprendre qui sont vos concurrents, car ce ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez. Google a des règles différentes en comparaison d’une place de marché plus traditionnelle.

Auditer le positionnement de votre site Internet vous aide à comprendre les pages qui génèrent le plus de visiteurs sur votre site et ainsi de comprendre mieux leurs comportements.

Cet audit participe à l’élaboration d’une stratégie de “mots-clés” car les deux vont de pair.

Le processus étape par étape

Passons au concret, voici un petit guide pour réaliser votre audit de positionnement ?

1 - Choisir un outil

La première étape consiste à déterminer comment vous allez mesurer votre positionnement ?

Alors, vous pouvez tout simplement taper des requêtes sur Google et regarder à quelle position vous vous situez mais ce n’est clairement pas l’option que je vous conseille.

Voyons ensemble comment faire ci-dessous.

Google search console

C’est l’outil le plus populaire pour mesurer votre trafic organique. La seule condition pour en bénéficier : avoir un site internet.

Une fois votre site connecté à la GSC (Google Search Console), vous verrez en 1 clin d’oeil les requêtes que tapent les utilisateurs de Google en lien avec votre site.

Plus concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?

Cela signifie que grâce à la GSC, vous visualisez les moments où votre site web est affiché sur le moteur de recherche de la firme américaine. Et donc, vous pouvez voir les requêtes sur lesquelles votre site s’affiche et bien plus encore !

→ Vous pouvez voir les requêtes qui génèrent du trafic vers votre site !

Et le suivi du positionnement dans tout ça ?

→ Cliquez sur position moyenne et votre position s’affiche pour chaque requête !

Ainsi, vous pouvez suivre votre positionnement sur une requête spécifique au fil des mois et en tirez les conclusions d’actions mises en place par exemple.

SemRush et les autres

Il existe un tas d’outils spécialisés dans le suivi du positionnement SEO.

Pour faire simple, vous avez Semrush qui vous permet de suivre votre positionnement. Il s’agit d’un des logiciels les plus populaires dans le monde du SEO car il fait plein de choses. Son inconvénient est son prix assez élevé, surtout si vous ne souhaitez que suivre vos positions.

D’autres outils sont eux spécialisés dans le suivi de vos positions SEO.

Je ne vais pas tous les lister car il faudrait une demi-journée pour cela…

Pour commencer Monitorank, un logiciel français (Cocorico), permet un suivi des positions avancées avec des propositions de mots-clés en plus. C’est l’une des meilleures solutions du marché aujourd’hui.

Pour vous en citer un autre, Serprobot permet la même chose que Monitorank avec une interface moins qualitative mais un prix plus abordable.

Notre recommandation

En tant que spécialiste du référencement naturel chez Zesto, on vous conseille d’opter pour la search Console pour commencer puis de choisir une solution spécialisée (car plus précise) lorsque vous en aurez le besoin.

2 - Analyser les mots-clés sur lesquels votre site se positionne

Maintenant que vous avez choisi votre outil, vous pouvez passer à l’audit de vos positions sur la SERP (page de résultat de recherche).

Déterminer votre classement actuel sur les pages de résultats de recherche

Pour connaître vos positions sur les moteurs de recherche, je vous ai recommandé d’utiliser la Google Search Console plus haut.

Pour connaître vos positions avec la GSC, rendez-vous dans l’onglet performance. Une fois sur cet onglet, cliquez sur “position moyenne” comme sur l’image ci-dessous.

Une fois cela fait, modifier quelque peu les paramètres en choisissant une période de temps court (1 à 2 semaines, les dernières) afin de voir vos positions actuelles.

Classez ensuite vos requêtes par ordre de positions.

Enfin, vous pouvez exporter un excel qui vous présentera les données telles que vous les avez choisi

3 - Choisissez les mots-clés sur lesquels vous devez vous positionner

Choisir les bons mots-clés est l’une des étapes les plus importante en SEO. Si vous souhaitez découvrir comment bien les choisir simplement, n’hésitez pas à jeter un œil à notre article : Comment gagner des places sur Google ?

4 - Analyse de la concurrence

Les pages de résultats de recherche de Google sont une course qui ne s’arrête jamais où la concurrence est rude. Afin de savoir si vous boxé dans la bonne catégorie, une petite analyse de vos concurrents par mot-clé peut s’avérer nécessaire.

VOUS DÉSIREZ BOOSTER VOTRE VISIBILITÉ ?

Bénéficiez d'un appel de 30min avec un de nos experts !

Audit du contenu

Analysez le contenu de la page sur laquelle vous souhaitez gagner des positions pour un mot-clé précis :

– Nombre de mots
– Structure Hn (titres et sous-titres)
– Type de page (article / page produit / page service / …)

Ce dernier point est le plus important. SI votre page est une page service pour un mot-clé donné et que les premiers résultats sont tous des articles, optez pour un article afin de cibler ce mot-clé-là.

Audit de la notoriété

Le référencement naturel est une course dont les vainqueurs sont en haut des résultats de recherche.

Mais, et oui il y a un “mais” tous les sites ne jouent pas dans la même catégorie …

En effet, un site avec une grosse autorité aura plus de facilité à se positionner qu’un site à faible autorité. C’est ce qu’on appelle le netlinking.

Et donc, pour positionner un petit site : éviter les mots-clés où des géants semblent déjà bien installer en première page de Google !

Pour vérifier cela, vous pouvez utiliser Semrush ou Ubersugegst et regarder le score d’autorité (domain authority) de vos concurrents sur un mot-clé donné.

Audit de la technique

Un autre facteur pouvant affecter votre positionnement est la technique de votre site.

Par cela, j’entends deux choses :

  • La vitesse de votre site : un site très lent peut être pénalisé. Pour vérifier ça, utilisez l’extension Lighthouse de Google et observez votre score.
  • Le responsive : un site difficile à utiliser sur mobile sera pénalisé par Google. Vérifiez cela en utilisant votre téléphone ou avec la GSC.

Jetez un œil à la concurrence sur cet aspect pour allez plus loin et les dépasser sur tous les domaines.

Interpréter les résultats

Maintenant que vous avez effectué l’ensemble de votre analyse concurrentielle, vous pouvez déterminer pourquoi vous n’êtes pas à la première position.

→ Pour récapituler, cela peut venir de trois facteurs :

  • Votre contenu : ce n’est pas celui que les utilisateurs attendent, vous répondez mal ou pas à l’intention de recherche.
  • Votre autorité : Peut-être que votre contenu est bon mais que vous vous battez face à de trop gros adversaires. Dans ce cas-là, vous devez soit acquérir plus de backlinks, soit cibler un autre mot-clé.
  • La technique de votre site : Peut être que votre site ne répond pas à certaines normes de Google en terme d’accessibilité.

5 - Mettre en place un suivi de votre positionnement

Vous connaissez désormais votre positionnement pour chacun de vos mots-clés et avez déterminé les actions à mettre en place : optimisation du contenu / changement de ciblage / gagnez en autorité etc…

Maintenant vous devez mesurer vos évolutions pour savoir si votre travail paie !

Pour cela, je vais vous recommander une solution gratuite : utilisez la search console.

Sélectionnez votre requête et observez la courbe de position monter … ou descendre.

Pour allez plus loin, vous pouvez utiliser Looker studio, un outil développé par Google afin de créer un reporting complet pour vos positions.

Et voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour faire votre audit de positionnement et suivre l’évolution de vos positions au jour le jour !

Vous avez une question ou un besoin ? Contactez dès maintenant Zesto, votre agence digitale spécialisée en webmarketing et en acquisition.

Le sommaire

ON PREND CONTACT ?