Monitoring SEO : Quoi surveiller et Comment le faire ?

monitoring seo

Vous et moi le savons : “ce qui n’est pas mesuré ne peut être amélioré”.

Cette règle s’applique bien entendu au SEO et au marketing digital en général. 

Le monitoring SEO, c’est ça : surveiller votre référencement naturel à intervalle régulier.

Il est important de le faire pour savoir quelles pages vous rapportent du trafic, pourquoi et comprendre ce qui freine votre site dans sa course à la première page de Google.

Découvrez donc dans cet article ce qu’il faut surveiller en SEO, à quelle fréquence et avec quels outils.

Qu’est-ce que le monitoring SEO ?

Le monitoring SEO consiste à examiner les performances de votre site web à l’aide de divers indicateurs. Cela englobe le positionnement de vos pages sur les moteurs de recherche ainsi que le trafic qu’elles génèrent.

Le monitoring SEO peut également regrouper l’analyse du netlinking et de l’aspect technique de votre site. 

En d’autres termes, le monitoring SEO offre une vision globale de la santé de votre site à la fois pour la partie onsite et offsite.

vous permettant ainsi d’ajuster votre stratégie de manière proactive pour atteindre les sommets des résultats sur Google. 

Découvrez ci-dessous précisément comment faire.

Les éléments à surveiller dans votre monitoring SEO

L’analyse du trafic organique

Analyser votre trafic organique, c’est la base du SEO. Vous devez comprendre d’où proviennent les visiteurs de votre site Internet. Il vous faut donc savoir par quelles pages ils arrivent et quelles requêtes ils tapent sur le moteur de recherche.

Les outils à utiliser pour surveiller votre trafic

Pour analyser votre trafic organique, vous avez deux excellents outils gratuits que Google met à votre disposition : la Search Console et Google Analytics.

  • Analytics vous permet d’en savoir plus sur la part du trafic organique sur l’ensemble de votre trafic. Vous pouvez de plus traquer les conversions et savoir si votre trafic organique vous rapporte du business.
  • La GSC (google search Console) n’est dédiée qu’au SEO. Vous retrouvez en son sein la plupart des données nécessaires pour comprendre votre trafic organique. Vous saurez ce qu’ont tapé vos visiteurs pour arriver sur votre site, le nombre de visiteurs organique par jour / mois / etc. 

 

La GSC regroupe un tas d’autres informations. Mais je vous en reparle plus bas.

trafic organique pour son monitoring seo

Le positionnement des mots-clés

Connaître vos positions sur les moteurs de recherche permet d’en apprendre bien plus sur votre SEO. Les suivre en temps réel est un véritable avantage à bien des égards. 

Tout d’abord, suivre régulièrement ses positions permet d’itérer et de comprendre ce qui fonctionne et ne fonctionne pas. 

Ensuite, cela vous permet d’améliorer progressivement vos pages afin de monter petit à petit dans les résultats de recherche.

Les outils idéaux pour suivre votre positionnement

Il existe divers outils pour suivre votre positionnement.

Voici une liste non-exhaustive : 

  • La GSC : encore elle, en cliquant sur position moyenne, vous voyez votre place (en moyenne) en fonction de la requête. Son défaut est que la search console est parfois peu précise et donne des positions inexactes.
  • Monitorank : la solution française. Plébiscité par de plus en plus de professionnels du SEO, cet outil offre un suivi des positions fiables. Il permet également d’autres options intéressantes.
  • Serprobot : semblable à Monitorank, cet outil permet un bon suivi des positions à moindre coût.   


Si vous souhaitez en savoir plus sur le suivi de positions, ça tombe bien, j’ai rédigé un article dessus, cliquez simplement sur ce lien : https://agence-zesto.com/blog/seo/audit-de-positionnement/

VOUS DÉSIREZ BOOSTER VOTRE VISIBILITÉ ?

Bénéficiez d'un appel de 30min avec un de nos experts !

Les backlinks

Les backlinks sont très importants en SEO, on le sait tous. Ce qu’on sait moins, c’est comment bien suivre tous les backlinks qui pointent vers notre site.

 

Alors tout d’abord, pourquoi suivre vos backlinks est important ?

C’est nécessaire car tous les backlinks ne sont pas bons pour votre site. Et oui, il existe des “mauvais backlinks”. Pour les détecter, vous pouvez utiliser par exemple (il y a pleins d’autres techniques) ahref afin de savoir si vos backlinks sont bons ou mauvais. 

Si vous détectez des mauvais backlinks, voilà comment il faut procéder :

1 – Rendez vous sur la search console (oui, oui toujours elle) mais via ce lien : https://search.google.com/search-console/disavow-links

2 – Créez un fichier texte listant les liens à désavouer, un par ligne, en précisant l’URL ou le domaine complet. 

3 – Importez ce fichier dans l’outil Désavouer des liens dans Search Console. Cela indiquera à Google de ne pas prendre en compte ces liens pour son référencement.

Les outils pour suivre votre Netlinking

Il existe plusieurs outils pour suivre votre Netlinking. Parmi les plus célèbres, on retrouve Majestic et Ahref, de véritables références dans le domaine.

Grâce à ces logiciels, vous pouvez savoir au-delà de la toxicité des liens, si certaines de vos backlinks sont des 404 ou des urls non-sécurisées par exemple.

La vitesse de chargement de votre site

Monitorer la vitesse de chargement de votre site est essentiel. En effet, Google accorde toujours plus d’importance à l’accessibilité de votre site. Et ce pour le confort de ses utilisateurs qui n’apprécient pas devoir patienter plusieurs secondes avant de voir un site Internet s’afficher.  

Pour la faire simple, Google pénalise les sites trop lents dans le classement des résultats de recherche. Il faut donc l’optimiser et l’améliorer.

L’outil idéal pour analyser la vitesse de votre site

Je vais vous recommander un seul et unique outil : Pagespeed Insights

Une simple analyse de votre site vous permettra de savoir s’il est trop lent (ou pas) et de vous donner des pistes pour améliorer la vitesse de chargement de vos pages.

Les erreurs 404 / 5xx et 3xx

Tout professionnel du SEO vous le dira : surveiller les erreurs 404, 500 et 300 est primordiale. Si Google crawl votre site et tombe fréquemment sur des erreurs 404, 500 ou des redirections mal configurées, vous serez pénalisé dans ses classement. C’est également le cas pour les autres moteurs de recherche. Détecter puis réparer ces différentes erreurs est essentiel.

Un outil pour les détecter

Pour détecter l’ensemble de ces codes retours, il n’y a pas 36 solutions : il faut utiliser un crawler. Aujourd’hui je vous en recommande 1, le plus populaire, c’est Screaming Frog. Cet outil vous permet de détecter de nombreux problèmes sur n’importe quel site Internet. 

Dans l’onglet code de réponse, vous pouvez retrouver les erreurs du serveur (5xx), les erreurs du client (4xx) ainsi que les redirections (3xx). 

En cliquant dessus, vous retrouvez le détail des urls concernées.

Comment réparer une erreur 404 ?

Re-dirigez vos pages en erreur 404 vers des pages pertinentes (redirections 301). Veillez également à mettre à jour vos fichiers sitemap.xml et robots.txt pour montrer ces modifications aux moteurs de recherche. 

En corrigeant rapidement les erreurs 404, non seulement vous améliorerez l’expérience utilisateur, mais vous renforcerez également la santé globale de votre site aux yeux des moteurs de recherche.

Les doublons

Les doublons sont les éléments que l’on retrouve en double (ou plus) sur un même site Internet.

Les doublons, c’est très mauvais en SEO ! Cela pénalise fortement votre site sur les moteurs de recherche. Vous devez donc veiller à avoir le moins de doublons possible voir aucun.

Pour surveiller tous vos doublons, c’est le même principe qu’avec les erreurs, il faut un crawler je vous recommande donc une nouvelle fois Screaming Frog.

Balises en doublons

Une des choses que l’on retrouve souvent en doublons, ce sont les balises : 

  • les balises hn : c’est peut-être les moins graves. Il s’agit des différentes balises HTML qui permettent de structurer vos pages web. Essayer d’avoir le minimum de balises h1 (la plus importante) en double. 
  • Les balises Title : plus importante, c’est le titre principal de votre page. On le retrouve directement sur les pages de résultats de recherche. Évitez d’avoir des doublons <title> est important car cela pénalise votre SEO. 
  • Les balises meta-description : moins importantes, elle ne pénalise pas directement votre SEO. Mais, le plus souvent, si vous en avez de nombreuses en double, c’est qu’elles ne sont pas correctement rédigées. Et mal rédigées, elles font baisser votre taux de clic… et donc votre référencement.

Comment régler ces problèmes ?

Pour régler tous ces problèmes, ce n’est pas bien compliqué : il faut rédiger toutes ses balises. Pour ce faire, rendez-vous sur votre CMS, localisez l’endroit où vous pouvez modifier ces différents éléments et veillez à ce que chaque balise soit unique. 

Les outils indispensables

En résumé, voici les types d’outils qu’il vous faut pour faire un bon monitoring SEO : 

  • Un outil pour surveiller votre trafic organique : pour analyser vos pages et requêtes performantes.
  • Un outil pour crawler votre site : afin de détecter les erreurs techniques.
  • un outil pour suivre vos positions : pour aller plus loin dans l’analyse de vos performances.
  • Un outil pour suivre vos backlinks : pour vous assurer de ne pas être spammé par un site toxique.

 

Le choix des outils dépendra de vos besoins et de vos moyens. Je vous en ai conseillé certains tout au long de cet article. À vous de voir ceux qui vous conviennent le mieux.

À quelle fréquence surveiller mon SEO ?

La fréquence à laquelle vous devez surveiller votre SEO dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille de votre site ou la fréquence de publication de nouveau contenu. Cependant, il est recommandé de faire une analyse approfondie de votre référencement naturel au moins une fois par mois. Cela permet de détecter rapidement l’évolution de vos positions, d’identifier les pages qui génèrent le plus de trafic, et de réagir aux éventuelles erreurs 404 ou autres problèmes techniques. 

Pour les sites plus importants et les entreprises très dépendantes du trafic organique, un reporting plus fréquent, voire quotidien, peut être nécessaire afin de rester réactif aux évolutions des algorithmes (hein Google).

 

Chez Zesto, on accompagne les entreprises dans leur SEO pour que leur site web devienne un vrai levier pour leur business. 

Le sommaire

ON PREND CONTACT ?